APON Saint-Avold

Association Protectrice des Oiseaux et de la Nature

mardi 26 avril 2022

Retour de la fête champêtre!

La fête champêtre 2022 aura lieu le 26 juin au chalet Ornithologique. Au programme, randonnée, repas, gâteaux faits maison, animations et bonne ambiance !

Pour plus de renseignements :

Contacter Anne Aust au 0679159481

lundi 25 avril 2022

Le printemps arrive, A vos appareils !

Le printemps est propice à la photographie aviaire. En effet, les oiseaux sont très actifs à cette période et facilement localisables grâce à leur chant. De plus, les beaux jours la luminosité parfaite permet de mettre en valeur les plumages , c'est alors un festival de couleurs et de nuances qui s'offre à nous. Autre point positif, le feuillage naissant ne dissimule pas encore nos amis ailés. Notre photographe Patrick Archimbaud l'a bien compris et a su saisir ces magnifiques photos. La forêt de Zang nous émerveille encore une fois.

On y observe, un pinson des arbre, une fauvette à tête noire femelle, un pouillot véloce, un grimpereau des jardins.

Merci à Patrick pour ces photos.

dimanche 24 avril 2022

Orme champêtre - Curiosité énigme et subérisation

Curiosité phénotypique, la subérisation des branches (crêtes de liège ou d'écorce épaisse se développant le long des branches) des jeunes ormes interpelle. Les branches apparaissent alors comme segmentées en un ensemble de tronçons. Il ne s'agit pas d'une malformation ou d'une maladie. Mais quel est l'avantage de ces excroissances liégeuses? La réponse n'est pas tranchée. On pourrait imaginer une plus grande tolérance à des conditions climatiques, résistance aux incendies, ou encore à des parasites. Une piste est un héritage d'anciens caractères ayant à un moment apporté un avantage à l'essence.

NB : Sujet observé à Metz le long de la Moselle

mardi 1 février 2022

Vu dans le RL

Pour celles et ceux qui préfèrent la version papier.

vendredi 29 octobre 2021

Tri à l'école

Fernand Aust est intervenu auprès des plus jeunes afin de promulger les bons gestes du recyclage. Cette initiative faite de gestes simples permettra très certainement de sensibiliser de nombreuses familles.

Un grand merci encore aux enfants et accueilllants.

mercredi 6 octobre 2021

L’épeire diadème : Araneus diadematus

Vous avez sûrement rencontré une de ses toiles, qu’elle retisse chaque jour, entre 2 branches dans votre jardin. Facilement reconnaissable à son dessin en forme de lys royal sur la partie supérieure de son abdomen, l’épeire diadème est une araignée très commune en Moselle. Son céphalothorax est très velu tandis que les pattes sont très épineuses. Sa taille varie entre 5 mm et 2,5 cm (les femelles étant plus grandes que les mâles qui ne dépassent pas le cm). Les toiles sont très grandes et l’araignée peu agressive et assez craintive se cache à la base des toiles au niveau de branches ou derrière un feuillage. Sa morsure est bégnine mais peut créer une zone d’oedème très limitée. Une fois fécondée la femelle dépose ses oeufs dans un cocon puis meurt d’épuisement. La durée de vie des individus est d’une année.

Comme toutes les araignées, l’épeire diadème est très utile puisqu’elle régule la population d’insectes volants et possède des prédateurs aviaires.